Pratiquer le yoga quand on est enceinte : c’est possible!
Pratiquer le bodyfly quand on est enceinte aussi!*

Le style de yoga enseigné aux femmes enceintes s’apparente au hatha-yoga. Il est moins fluide et rapide que le yoga Vinyasa et ses exercices sont adaptés à chacunes et se pratiquent toujours en douceur.

Le yoga Nidra (Relaxation/meditation) est important. Cette technique qui harmonise les effets des asanas et pranayamas est une excellente préparation pour la méditation.Il permet d’apprendre à placer son souffle et à se relâcher.
La relaxation et la respiration amenent à un meilleur sommeil et au « lâcher prise » des tensions psychiques profondes.

Pratiquer le yoga et le bodyfly pendant la grossesse va permettre à future maman :

d’apprendre à se détendre tout au long de la maternité,
de relâcher les douleurs lombalgiques,
de garder ou d’améliorer sa souplesse(notamment celle du periné) par des exercices doux,
de garder le contact avec ses sensations, son corps, et avec son enfant,
d’apprendre à mieux respirer ce qui l’aidera aussi à préparer l’accouchement.

Le yoga pour bien préparer son accouchement

Tous les exercices pratiqués en douceur ont pour but, au fil des mois :

d’aider la maman à lutter contre le stress et les sautes d’humeur possibles aux premiers mois,
d’aider la maman à vaincre son appréhension de l’accouchement : plus de sérénité,
de combattre sa fatigue, souvent plus importante pendant la grossesse : l’énergie vitale se developpant grâce à la pratique du yoga,
de l’habituer à travailler sur le souffle,
de se préparer physiquement
de combattre les maux les plus courants en cours de grossesse les maux de dos .

À noter : l’idéal est de pratiquer à raison de 2 séances de 1h30 env par semaine.

*Des séances Individuelles de Bodyfly »restorativ ».

Logo_footer   
     © 2015-2019 Studio K - Réalisé par FX Com’unik - Soutient l'organisme de formation Montessori AIRAM Montessori.